Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

AVANT-PROPOS

À TOUS LES ORPHELINS...

 

... d'Harry Potter dont je fais partie, je voulais dire que j'ai sorti de la naphtaline un personnage que j'ai créé en 1991 et à qui je n'imaginais pas donner une enfance, ni même le ressusciter.

Dans l'histoire originelle, Aleister était déjà un jeune adulte qui devait évoluer dans un monde de sorcellerie beaucoup plus sombre que celui créé par J.K. Rowling. De toute façon, à l'époque,  je ne pouvais pas m'en inspirer, puisque Harry Potter n'existait encore que dans la tête de son auteure.

Finalement, l'idée m'est venue de raconter la genèse de sa vie mais en prenant le parti pris, cette fois-ci, délibérément, de la lier intimement à l'univers de J.K. Rowling et de faire d'Harry Potter et Aleister Démion une seule et unique saga. Je pourrais dire de mon personnage qu'il est le petit frère français d'Harry Potter. 

De toute manière, cette intrusion sur le territoire de J.K. Rowling restera très confidentielle en terme d'audience, une centaine de fidèles, peut-être, et ne nuira donc pas à l'œuvre merveilleuse  de cette grande auteure britannique. Sans doute, même, ne saura-t-elle jamais que je me suis compromis à tenter une suite de sa saga.

 Mon histoire ne sera jamais éditée, ni adaptée au cinéma, je n'ai pas, hélas, son talent de conteur, ni son imagination, mais je vous souhaite, malgré tout, de prendre un peu de plaisir en la parcourant. J'espère également que vous retrouverez un peu de ce rêve, de cette magie, qu'elle a su si savamment instiller tout au long de ses lignes.

Pour moi, il n'est pas question de piller J.K. Rowling ou de la plagier de quelque façon que ce soit. Mais elle a créé un univers tellement riche, tellement concret, qu'à mon sens, elle a vraiment posé les bases, les jalons, d'un monde sorcier tel qu'on se l'imagine. Son œuvre est devenue la référence. L'univers qu'elle a su retranscrire est l'univers sorcier par excellence, tout simplement. Elle a su puiser à la source originelle et l'adapter tout en respectant l'essence même de ce qui constituait l'ossature de nos contes et légendes. Le lecteur n'est pas dépaysé. Il y a une véritable cohérence, une vraie continuité avec les contes et légendes que nous ont laissé les anciens.

La saga est terminée, reste la nostalgie. Alors, et bien soit, je vais continuer à explorer, à faire vivre son univers, l'enrichir, peut-être, rien que pour moi, et ceux qui voudront bien m'y accompagner.

Mais avant, comment ne pas rendre hommage également à cette autre grande prêtresse de cet univers si particulier : Sophie Audouin-Mamikonian ? C'est pourquoi, je l'ai associée à ma façon, à ce qui sera pour moi mon plus grand défi.

Ce qui est sûr, c'est qu'au-delà du plaisir d'écrire et de créer, c'est un vibrant hommage que je rends à J.K. Rowling, cette auteure talentueuse qui aura su me faire rêver. 

Je voulez vous dire également et m'en excuser en même temps : c'est sûr qu'il y aura plus de coquilles dans mon texte que de verrues sur le nez de Bertie Crochue. Pardon ? Ah! vous ne savez pas ce qu'est une coquille ? Désolé, je vais vous l'expliquer. Je vous prie pour cela, chers lecteurs, de me rejoindre au premier verbe conjugué de ce paragraphe: Je voulez... Pas jolie jolie, cette façon d'accorder ce verbe ! OUUUUUUH! le nul ! Effectivement. Ce verbe doit être conjugué à la première personne du singulier de l'imparfait et non à la deuxième personne pluriel du présent: Je voulais voilà comment aurait dû apparaître ce verbe si j'avais été vigilant. Une coquille c'est une faute que le correcteur a laissé échapper et qui apparaît dans un livre édité.

Maintenant, que vous souhaiter d'autre qu'un bon voyage dans le monde de la magie et de la sorcellerie, si vous vous laissez tenter ? De ne pas mourir d'ennui ? Qui sait...

AVANT-PROPOS
AVANT-PROPOS
Tag(s) : #Harry Potter : L'aventure continue

Partager cet article

Repost 0