Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

      Alors, Aleister s'interrogeait sur la " Pottermania ", cette folie contagieuse qui semblait avoir saisie la planète toute entière, folie qu'il jugeait complètement irrationnelle et qui avait remplie sa maison de DVDs, de magazines, de figurines, poster et gadgets en tout genre. Même les petits déjeuners se faisaient dans des bols estampillés " Harry Potter "... L'OVERDOSE ! Sans compter que si on aime Harry Potter, misère... on aime aussi " le seigneur des anneaux ", " Charmed ", " Buffy contre les vampires " et consorts, qui peuplaient allègrement les nombreuses chaînes du satellite et de la TNT à son grand dam et celui de maman Démion qui, inquiète des proportions que cet engouement prenait chez sa petite Angélique, avait fait quelques tentatives de désintoxication qui avaient toutes échouées lamentablement.

     Aleister avait bien proposé un bûcher style inquisition au milieu du jardin pour se débarasser de tous ces " encombrants " et régler le problème de façon durable, mais sa proposition avait été rejetée à l'unanimité moins une voix : la sienne.
     Donc, peine perdue, d'autant que pour noël, sa marraine avait offert à Angélique le coffret de DVDs collector contenant toute la saga de son petit sorcier préféré et qu'elle passait désormais en boucle sur son téléviseur. Et comme elle détestait regarder un film seule, la bougresse, invariablement elle invitait ses frères aux mutiples représentations. Aleister faisait de gros efforts pour échapper à ce véritable calvaire ( pour lui ), y parvenait souvent, sauf lorsque ses parents le grondaient : " Voyons, pour ta petite sœur... Tu peux faire un petit effort de temps en temps, quand même ! ".
     Donc, par la force des choses, tous ces films, Aleister les avait vus au moins une fois et lorsqu'il cédait aux invitations de sa petite sœur, de gré ou  de force, il savait d'avance qu'il en avait pour deux bonnes heures... de sieste, tandis que la petite trépignait d'un plaisir et d'une excitation sans cesse renouvelés devant les exploits de son jeune héros binoclard préféré. Alors, en extase, elle s'écriait : " Quand je serai grande, je ressemblerai à Hermione ! " Et pour une fois, Aleister partageait son avis. En effet, le charme de la jeune actrice britannique était à peu près la seule chose qui arrivait à atténuer son supplice.
     Autre rituel auquel il fallait se plier en octobre : Halloween. Et grimé en zombie, vampire ou autre Frankenstein, Aleister se sentait d'un ridicule lorsque le grand frère n'était pas disponible pour accompagner Angélique dans sa moisson de friandises et qu'il devait se dévouer, sous l'insistance de papa ou de maman, toujours... ( bourreaux d'enfants ). Mais la petite sœur aurait tellement été triste que, de toute façon, il n'aurait refusé que pour la forme, pour préserver son amour-propre. Jamais au grand jamais il n'aurait voulu voir de la tristesse assombrir son joli regard.
     Entre autres anecdotes, Aleister se rappelait encore avec émotion de son noël de l'année dernière où en arrachant le beau papier décoratif qui emballait son cadeau, de l'effroi qu'il avait eu en découvrant sur le grand carton qui se trouvait à l'intérieur, les deux lettres qui lui faisaient le plus horreur : HP. Ce jour là cependant, fausse alerte. C'était l'ordinateur portable qu'il avait demandé pour Noël. Il revoyait encore la lueur inquiète qui s'était allumée un instant dans les yeux de ses parents persuadés d'avoir commis un impair.

 

 


 

Tag(s) : #Harry Potter : L'aventure continue

Partager cet article

Repost 0